feuilles
  • "Toilettes Nature"
    "Toilettes Nature" : des toilettes sèches pour les collectivités et les lieux recevant du public en quantité...
  • Des options possibles...
    Des options possibles... : Un exemple d'adaptation d'une toilette avec un abri et un râtelier pour les chèvres naines.
  • "Toilettes Nature" en hiver
    "Toilettes Nature" en hiver : un petit refuge bien confortable dans la neige...
  • Des toilettes sèches au refuge de Presset
    Des toilettes sèches au refuge de Presset : en 1er plan... un exemple de l'intégration parfaite des toilettes avec la nature.
  • Au charteau Fort de Guedelon dans l'Yonne
    Au charteau Fort de Guedelon dans l’Yonne : Une intégration dans le style du lieu...
  • Trois toilettes sous le même toit,
    Trois toilettes sous le même toit, : qui s’adapte à toutes les circonstances !
  • Avec pliens d'options possible...
    Avec pliens d’options possible... : Réserves, appentis, abris, affichage etc...

Les Toilettes "Nature"

Des toilettes sèches publiques

Une solution particulièrement adaptée aux collectivités et sites recevant du public, quelle que soit l’affluence du lieu.

Sur le principe de fonctionnement des toilettes à Litière Biomaîtrisée (apport de matière carbonée (paille, feuilles, copeaux de bois…), les Toilettes Nature © n’utilisent ni eau, ni électricité, elles ne requièrent pas d’entretien particulier, ni aucun raccordement.

Sans eau, elles sont économiques et n’entrainent pas de risque de fuites ; elles ne craignent pas non plus le gel et peuvent ainsi fonctionner 12 mois par an.
Sans mécanisme ou filtre, elles ne tombent pas en panne. Elles ne peuvent pas non plus être bouchées par un quelconque objet jeté dans la toilette.
Mes toilettes sont respectueuses de l’environnement.
Sans séparation des matières organiques (urine et fèces), leur fonctionnement est en accord avec la nature. (Ref. : « La première idée fausse… » http://www.eautarcie.org/05a.html)
Sans séparation, il n’y a pas de risque de pollution (concentration d’azote lors de l’épandage des urines dans le sol en cas de séparation).
Sans épandage des urines, il n’y a pas risque de pollution (quand il y a séparation, les urines sont en contact avec les organismes pathogènes présents dans les matières fécales avant d’être infiltrées dans le sol).
Avec la litière biomaîtrisée, les matières carbonées absorbent les urines nécessaires à un bon compostage. A terme, le compost retourne à la terre sous forme d’engrais.
Il n’y a pas de mouches !
Un vidage annuel du compost évite les déplacements fréquents du personnel technique.
La paille broyée, les copeaux et les feuilles sèches sont recyclés pour une ultime utilisation.

Chaque toilette (simple ou double) en ossature bois, est étudiée pour être intégrée à son environnement. Des adaptations (appentis, fenêtre, éclairage solaire…) peuvent être apportées pour répondre aux besoins de chacun. Elles sont accessibles aux personnes à mobilités réduites.

Je n’ai pas de tarif de base pour les toilettes publiques. Il varie en fonction du lieu de construction de la toilette, de son utilisation et de son intégration paysagère. On peut estimer qu’un modèle simple (une toilette par structure) peut se situer dans une fourchette comprise entre 15000 et 17000 €ht. Pour un modèle double (deux toilettes par structure) la fourchette est située entre 23000 et 25000 €ht (prix hors livraison, déplacement, terrassement, contraintes locales et options).
Seule une étude suite à un rendez vous pris sur place, lors duquel nous aurons défini les caractéristiques de la toilette, me permettra de vous donner un prix précis. Il est important pour moi de prendre connaissance du lieu, de la nature du terrain, mais aussi de définir ensemble les caractéristiques et options de la toilette.

frise