feuilles

Archives

Une grande toilette sèche pour le refuge de la Croix du Bonhomme


La construction de cette toilette à été programmée pour qu’elle se construise après les fortes affluences de l’été.
Le refuge est situé sous le col de la Croix du bonhomme à 2443m, à la croisée des sentiers du Tour du Mont Blanc, du GR 5 et du Tour du Beaufortain. Il peut accueillir 115 personnes, il offre un panorama grandiose. Le point de vue est très ouvert, de la Haute Maurienne jusqu’à la Chartreuse.

Il y passe beaucoup de monde et la toilette devait être adaptée à la demande autant pour son fonctionnement que par son intégration au lieu.
Mais avant il y a eu une grande préparation.

Dans un premier temps il a fallu imaginer une toilette qui corresponde au mieux à l’attente de la FFCAM (Fédération Française des Clubs Alpins et de Montagne). Nous nous sommes rapidement mis d’accord pour reprendre le principe de celle du refuge de Presset à 2500 mètres de l’autre coté des Cormets de Roseland construite en 2010 et qui donne entière satisfaction. Ce sera donc une toilette double avec un agrandissement coté ouest pour y loger un urinoir collectif.

Nous avons aussi organisé une réunion sur place avec un Architecte des bâtiments de France et aussi avec la DREAL (Direction Régionale de l’Environnement de l’Aménagement et du Logement) pour leur présenter le projet. Des petites modifications esthétiques on été apportées (taille des volets, sens du bardage…). L’emplacement de la toilette a été légèrement modifié.

Bien sûr il y a eu l’organisation du transport des matériaux et matériels sur place avec 18 rotations d’hélicoptère pour la montée et 3 pour la redescente.

J’ai construit les toilettes avec l’aide de l’entreprise NBC bois entrepreneurs comme moi de la Coopérative Cabestan. L’héliportage c’est fait le 22 aout 2018. Les 23 et 24 nous avons fait le terrassement à la main dans le rocher. Puis démontage de l’ancienne toilette sèche et construction de la nouvelle jusqu’au 3 septembre dans des conditions météo très variables (pluie, neige, soleil, brouillard…)

Un grand merci à Coco et Tristan et toute l’équipe du refuge qui nous a merveilleusement accueillis.
Bref ! Que des bons souvenirs.


frise